Rituel du hammam

IMG_4840-e1402064427130Le plus souvent, vous ne trouverez à Paris et ses alentours que des hammams composés d’une ou deux pièces. Le hammam Najma a été conçu sur le modèle des authentiques hammams berbères. Vous y trouverez 3 salles. Une salle tiède dévolue aux soins, appelée le bain, une salle plus chaude qui permet au corps de se préparer en douceur à  atteindre la troisième salle, où la chaleur humide règne en maître.

Les bienfaits du hammam sont nombreux. Son action principale est une importante vasodilation, terme technique qui signifie la diminution de la pression artérielle et ainsi la libération de plus de place au sang pour circuler, induisant une relaxation très efficace.

Le hammam est très recommandé après une activité musculaire. Il procure une relaxation intense qui va détendre les muscles, soulager (voire éviter) les courbatures et douleurs ligamentaires. Le bénéfice en termes de récupération le rend recommandable à l’entraînement des sportifs de haut niveau. Moins connu, il permet aussi de décongestionner les bronches. Enfin par la relaxation qu’il procure, le hammam induit une torpeur bénéfique au sommeil.

Pour être complet s’ajoutent quelques étapes au rituel du hammam

D’abord l’exfoliation pratiqué sous forme de gommage au savon noir. Geste important pour la beauté et la vitalité de l’épiderme, c’est lui qui permet à la peau d’être purifiée en profondeur et au grain de peau d’être visiblement affiné.

Ensuite, vient le savonnage. Le gommage va laisser sur votre peau toutes les cellules mortes. Un savon au fort pouvoir moussant mélangé à un extrait de fleur d’oranger vous permettra d’enlever toutes ces cellules et de nourrir votre peau afin de lui redonner souplesse et douceur. Ce soin va également vous permettre de vous détendre du fait des gestes de nos esthéticiennes qui seront non sans vous rappeler ceux d’un massage.

argileEnfin, l’enveloppement au ghassoul (ou rhassoul). Il s’agit d’une terre argileuse de structure fibreuse. Elle est saponifère, c’est-à-dire qu’elle contient une grande quantité de saponines moussantes naturelles. Le ghassoul s’émulsionne naturellement avec de l’eau, il absorbe les impuretés et les graisses sans attaquer le film lipidique protecteur de la peau, ni la gaine protectrice du cheveu. Connue depuis des siècles pour ses propriétés nettoyantes et purifiantes, cette argile absorbe le sébum (sans irriter les glandes sébacées) et nettoie le cheveu en douceur, sans effet détergent. La chevelure retrouve brillance et tonus, avec même un peu plus de volume. Sur la peau, le ghassoul nettoie les impuretés et élimine les points noirs. Il est de surcroît tout à fait adapté aux peaux sensibles ou fragiles.

L’histoire continue …

Au Maghreb, le hammam possède une fonction sociale importante. Chacun s’y rend pour se laver, mais aussi pour rencontrer ses semblables et bavarder. Souvent situé à proximité des mosquées, il représente encore la purification indispensable avant la prière collective. Selon les heures de la journée, le hammam est réservé aux hommes ou aux femmes.

Remontons aux origines romaines du hammam, oùcelui-ci comportait traditionnellement trois pièces :

  • Le frigidarium, pièce tempérée à 20° dédiée au repos, à la relaxation, où l’on consommait du thé,
  • Le tepidarium, pièce tiède à 32° pour les soins tels que les massages,
  • Le caldarium, petite pièce chauffée entre 42° et 48°.